Retour à l’accueil

Les députés européens appellent à soutenir les artistes touchés par la pandémie

Les personnes travaillant dans les domaines culturels et créatifs sont parmi les plus touchées par les conséquences de la pandémie : dans toute l'Europe, l'annulation d'événements culturels a privé les artistes de leur gagne-pain. Les députés européens souhaitent protéger les artistes qui pourraient ne pas être éligibles aux programmes de soutien nationaux proposés via "Europe créative". Le Parlement propose enfin la création d'un fonds d'urgence pour soutenir le secteur des médias et de la presse.

Les députés européens appellent à soutenir les artistes touchés par la pandémie   .
Dans une résolution votée dès le 17 avril dernier, les députés ont souligné la nature particulière du secteur créatif ainsi que les difficultés rencontrées par les artistes. Ils ont également appelé l'Union européenne à les soutenir.

Un secteur fortement touché

Tout le monde est, d'une manière ou d'une autre, affecté par la pandémie de coronavirus et plusieurs secteurs économiques, dont le secteur culturel, se retrouvent en difficulté. En effet, les performances artistiques à travers l'Europe ont été annulées, les festivals, les conférences et les expositions ont été reportés, les cinémas, les théâtres et les musées ont dû fermer leurs portes durant plusieurs mois, les productions de cinéma et de télévision ont été suspendues...
Beaucoup d'États membres ont introduit des mesures visant à venir en aide au secteur culturel. De plus, lors d'une réunion le 8 avril 2020, les ministres de la Culture européens ont débattu des mesures à mettre en place pour soutenir les secteurs culturel et créatif durant la crise du Covid-19.


Proposition des députés européens

L'Union européenne s'investit afin de protéger l'emploi, mais les spécificités du secteur culturel rendent l'accès aux aides plus compliqué pour ses travailleurs. C'est pourquoi la commission de la culture du Parlement européen veut que l'Union européenne s'accorde sur une aide spécifique pour soutenir le secteur face à la crise.

Dans une lettre adressée à Thierry Breton, commissaire européen au commerce intérieur et à Mariya Gabriel, commissaire européenne en charge de l'innovation, de la recherche, de la culture et de l'éducation, les députés ont suggéré de :
•    protéger les artistes qui ne rentrent pas dans les critères pour bénéficier des régimes de soutien nationaux à travers le programme « Europe créative »
•    s'assurer que les fonds européens atteignent le secteur en augmentant les financements pour le programme « Europe créative »
•    créer un instrument financier ad hoc sous le Fonds d'investissement européen pour acheminer des fonds vers le secteur

« Davantage de mesures devraient être prises au niveau européen pour apporter un soutien sur mesure aux travailleurs du secteur culturel, jusqu'à ce que la situation revienne à la normale », a déclaré la présidente de la commission de la culture du Parlement européen, Sabine Verheyen.
Lors d'une discussion avec la commission de la culture le 4 mai, les commissaires Gabriel et Breton ont déclaré aux députés qu'un plan de soutien de l'UE aux secteurs culturel et créatif était en cours d'élaboration, dans le cadre du plan de relance plus large de l'UE.
Outre l'augmentation de la flexibilité des programmes et des fonds structurels actuels de l'UE, des mesures de soutien direct sont également à l'étude.
La Commission a également soutenu le lancement d'une nouvelle plateforme - Creatives Unite - un espace permettant au secteur culturel et créatif de partager des informations sur les initiatives visant à répondre à la crise des coronavirus.

bluekai